Économie & société

L’engagement de l’enseigne E.Leclerc auprès des associations

Depuis de nombreuses années, l’enseigne E.Leclerc témoigne d’un engagement constant au niveau national autour de deux grandes causes dans le domaine de la santé et de la lutte contre la précarité et la pauvreté. Mais c’est au niveau local que les propriétaires de magasins jouent le rôle le plus important. A travers toute la France, ils soutiennent plus de 8 000 associations dans tous les domaines, soit une moyenne de 14 par magasins !

associations en france

Muriel Sanceo-Bigard

Muriel Sanceo-Bigard

Propriétaire du magasin E.Leclerc de Quimperlé et Présidente de la Commission Qualité globale & Développement durable

« Tous les propriétaires de magasins sont des chefs d’entreprises bien ancrés dans la vie locale, qui connaissent leur environnement : ils savent où ils peuvent être utiles. »

03-bouton-toggle

Quelles associations reçoivent le soutien de l’enseigne E.Leclerc ?

Au niveau national, notre engagement est structuré autour de deux grandes causes.
Dans le domaine de la santé, nous soutenons depuis 13 ans la Ligue contre le Cancer, dont nous sommes le premier partenaire privé. Sur cette période, nous avons versé 1,8 millions d’euros de dons provenant de nos adhérents et des collectes mise en place en magasin auprès de nos clients. Ils sont consacrés au plan cancer adolescent. , qu’ils financent à hauteur de 70%. Ce plan consiste à développer une recherche spécifique sur le traitement des cancers des adolescents, jusqu’ici traités selon les cas comme des enfants ou des adultes, et créer des espaces d’accueil dédiés en hôpital. Il en existe un à Strasbourg, et un nouvel espace accueillera bientôt des adolescents à Nantes. Cette initiative vient de l’engagement de Mme Triquet, adhérente E.Leclerc en Normandie, touchée personnellement par cette cause. Elle a mis en place un partenariat en Normandie qui a été étendu par l’Enseigne à l’ensemble du territoire. Cette année, 400 magasins et 300 drives, un nombre record, participeront à l’opération et les sommes récoltées devraient augmenter.
Notre autre grande cause est la lutte contre la précarité et l’exclusion, aux côtés des Banques alimentaires. Au niveau local, elles procèdent à une ramasse quotidienne dans nos magasins des produits consommables mais proche de la date de péremption. Cela représente 7 000 tonnes de nourritures chaque année, auxquelles il faut ajouter les 2 000 tonnes récoltées auprès de nos clients à l’occasion de la collecte annuelle, qui a eu lieu le dernier week-end de novembre. En tout et pour tout, il s’agit de l’équivalent de 20 millions de repas. Depuis cette année, notre partenariat s’est renforcé. Nous sommes désormais l’une des 14 entreprises solidaires des banques alimentaires. Cela signifie que nous finançons directement des projets spécifiques. Dans notre cas, il s’agit de la mise en place d’un programme logistique entre le stock et les différentes banques alimentaires, ainsi que du développement d’épiceries solidaires. Nous travaillons véritablement avec les banques alimentaires pour répondre au mieux à leurs besoins. Par exemple, ils nous ont alertés sur un déficit d’œufs dans les dons et les ramasses. Aussi, il sera mis en place en avril 2016 une opération pendant laquelle il sera donné deux œufs aux banques alimentaires pour chaque boîte achetée. De la même façon, dans mon secteur de Quimperlé, ils m’ont signalés que s’ils avaient suffisamment de produits d’épicerie, ils manquaient de produits d’hygiène pour les bébés et de produits d’entretien. Nous travaillons à répondre à ce besoin.

Et au niveau local ?

Au–delà de ces deux grandes causes, les adhérents soutiennent une multitude d’associations. Tous les propriétaires de magasins sont des chefs d’entreprises bien ancrés dans la vie locale, qui connaissent leur environnement : ils savent où ils peuvent être utiles. Chacun d’entre nous est amené à financer des associations sportives à travers du sponsoring, à soutenir des manifestations culturelles au niveau local ou régional, ou à s’engager dans le caritatif, au-delà de notre partenariat avec les banques alimentaires. Nous aidons par exemple les restos du cœur.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le fond Hélène et Edouard Leclerc ?

Le fond Hélène et Edouard Leclerc reçoit entre autre le soutien de tous les adhérents de l’Enseigne qui souhaitent y participer. Doté d’un budget global de 3 millions d’euros, ils organisent à Landernau des expositions et des manifestations artistiques qui n’ont rien à envier aux expositions parisiennes et contribuent à la vie culturelle de la région Bretagne.

Pourquoi cet engagement auprès des associations est-il nécessaire ?

Aujourd’hui, nous sommes probablement l’un des principaux partenaires privés des associations françaises au niveau local. Nous avons la volonté de ne pas être seulement une entreprise commerciale mais aussi un partenaire social. Il ne s’agit pas de communiquer mais de participer activement à l’animation de la vie de la communauté dans laquelle nos magasins sont implantés.

Prix Solidarité Version Femina – Europe 1 – E. Leclerc :
Des associations à l’honneur dans toutes les régions

Chaque année, Version Femina soutient les initiatives solidaires en récompensant les associations, créées et présidées par des femmes, qui par leur action de proximité font bouger leur région. Cette année, E.Leclerc et Europe 1 se sont joints à ce prix pour lui donner plus d’ampleur. La mécanique est simple : les internautes sont invités par la presse locale à choisir parmi les associations les plus intéressantes de leur région. Un jury de personnalités distingue par la suite 3 de ces 13 associations, qui reçoivent un soutien particulier au cours de l’année suivante.
En 2015, le jury a distingué Guislaine Poitou et l’AFPLI Solidarité, qui accueille des personnes souhaitant acquérir les savoirs de base et apprendre la langue française en région Bourgogne-, ainsi que l’association Mots & Merveilles de Caroll Weidich, qui aide les personnes en difficulté de lecture, écriture et calculs en Nord-Pas de Calais, et Ovalie Espoir de Betty Laroque qui intègre les enfants en situation de handicap mental grâce au rugby en Midi-Pyrénées.

La liste complète des associations finalistes

Quelques opérations menées dans les centres E.Leclerc

Muriel Sanceo-Bigard

associations en France

associations en France

associations en France

POUR ALLER PLUS LOIN...