Économie & société

Quelle peut-être sa place dans la consommation au quotidien ?

3. Quelle peut-être sa place dans la consommation au quotidien ?

 

Au niveau du consommateur, l’économie circulaire en appelle à des concepts encore un peu abstrait comme la « consommation durable » ou « l’innovation frugale ». De manière plus concrète, elle nous invite à repenser notre rapport aux biens de consommation tout au long de leur cycle de vie. Elle fait par ailleurs appel à des comportements déjà en partie ancrés dans nos habitudes.

Une étude du CREDOC mandatée par l’Ademe en 2014 conclut qu’au cours des 25 dernières années il y a eu une prise de conscience écologique des consommateurs et une évolution des comportements. En effet plusieurs constats ont été faits :

  • Une plus grande préoccupation en matière de prévention des déchets où l’on voit une nette diminution de la quantité de déchets produits par habitants depuis le début des années 2000.
  • L’allongement de la durée de vie des objets par la réparation, le partage, l’échange…
  • Des économies de ressources et d’énergies des ménages

Quelques recommandations peuvent être adressées pour adopter une consommation responsable :

  • mieux acheter : en sélectionnant des produits qui ont le moins d’impact sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie comme des produits certifiés éco-label, sans substances toxiques, avec peu d’emballage…
  • ne pas systématiquement acheter : privilégier l’usage sur la possession

Après l’achat

  • mieux utiliser les produits pour limiter les impacts sur l’environnement
  • moins gaspiller en favorisant la valorisation finale d’un produit soit en le réutilisant après l’avoir réparé par exemple, soit en l’orientant vers une filière de recyclage ou tout simplement à travers un tri des déchets ménagers.

La consommation responsable implique de nouvelles pratiques de consommation où l’on va privilégier l’utilisation du produit plutôt que sa possession, on parle ainsi d’économie de la fonctionnalité. On peut citer notamment l’autopartage dans lequel l’utilisateur ne cherche pas à posséder une voiture mais souhaite juste jouir de son utilisation pour des trajets.

Alain Geldron, Ademe

Alain Geldron

Le consommateur peut adopter une consommation durable et responsable en modifiant son comportement. Au moment où il achète un produit, il faut qu’il se pose des questions sur la pertinence de son achat, la durabilité et l’utilisation du produit. Par exemple, une perceuse est utilisée en moyenne dix minutes sur l’ensemble de sa durée de vie par le consommateur, ainsi il est peut-être plus judicieux de le louer à un autre consommateur que de l’acheter. De plus lorsqu’un produit tombe en panne, il est recommandé de ne pas le jeter automatiquement et de le faire réparer lorsque c’est possible =

POUR ALLER PLUS LOIN...