Consommation

Les marchés de Noël se portent bien

Le plus célèbre marché de Noël français est bien entendu celui de Strasbourg. Le Christkindelsmärik attire chaque année 3,5 millions de visiteurs et revendique un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros.

Pourquoi on en parle

Parce que le marché de Noël de Strasbourg a ouvert ce week-end, fêtant ses 444 ans. Il n’est pas le seul, puisque la France comptait l’an dernier 37 marchés de Noël officiels au mois de décembre, auxquels on peut ajouter de nombreux autres évènements plus ponctuels à travers tout le pays.

Pourquoi ça me concerne

Parce ce que le charme des petits chalets qui vendent de l’artisanat, des babioles et des spécialités culinaires ne semblent pas se démentir. Près de 27 millions de Français ont dépensé environ 400 millions d’euros l’an dernier sur l’ensemble des 37 marchés officiels. Ce qui fait une belle quantité de santons, de bredele et de vin chaud !

L’info en plus

Les marchés de Noël sont désormais un phénomène mondial. Une récente étude en recensait 2 400 en Europe en et Amérique du Nord. Mais cela reste avant tout une tradition germanique. Nos voisins d’outre-Rhin peuvent arpenter pas moins de 2 200 marchés au mois de décembre. Ils y dépensent en conséquence près de 2,5 milliards d’euros.

Le chiffre clé

444 ans

C’est l’âge du marché de Noël de Strasbourg, fondé en 1570

Le verbatim

À Strasbourg l’on retrouve la tradition des marchés de Noël alliée à l’« art de vivre » à la française. C’est ce qui plait je pense aux étrangers. Par exemple, beaucoup d’allemands viennent pour les marchés de de Noël à Strasbourg alors qu’ils en ont énormément chez eux.

Patrick Gény, Directeur de l’Office de tourisme de Strasbourg et sa région

Sur le même sujet…