Culture

Le livre retrouve sa jeunesse

Bien qu’en recul en 2013, le secteur de l’édition consacré à la jeunesse représente tout de même près d’un livre vendu sur quatre pour un chiffre d’affaire de 561 millions d’euros.

Pourquoi on en parle

Parce qu’à l’approche de Noël et à la veille du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, c’est le bon moment pour parler de ce secteur éditorial.

Pourquoi ça me concerne

Parce ce que nous avons quasiment dépensé autant en livres jeunesse qu’en musique en 2013 ! 2014 s’annonce d’ailleurs comme un bon cru, avec une croissance de 7% constatée fin octobre. Et la fin d’année pourrait être encore meilleure, avec plusieurs sorties cinéma (Hunger Games, L’ours Paddington, etc.) susceptibles de faire de leurs versions papier le cadeau idéal pour le 25 décembre.

L’info en plus

La presse jeunesse se porte également bien dans un secteur plutôt morose. Elle revendique 9 millions de lecteurs en 2014. Les principaux tirages sont Sciences et Vie Junior (166 000 exemplaires), J’aime lire (122 000 ex.) et Le journal de Mickey (120 000 ex.).

Crédit photo : CITIZENSIDE/FRANÇOIS LOOCK

Le chiffre clé

74 millions

d’ouvrages jeunesse vendus en 2013.

Source : GFK

Le verbatim

Pour l’ensemble du segment Jeunesse, les mois de novembre et décembre représentent un peu plus d’un quart du chiffre d’affaires annuel.

Sébastien Rouault, chef du groupe livre GFK

Sur le même sujet…