écologie

Face au gaspillage alimentaire

Durant ces dernières années, la question du gaspillage alimentaire est devenue une question de société et d’économie majeure. 2014 est d’ailleurs officiellement l’année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire. Mais avons-nous vraiment progressé dans la lutte contre ce gâchis jugé intolérable ?

Pourquoi on en parle ?

Parce que la lutte contre gaspillage alimentaire n’est pas simplement une « bonne cause ». C’est un sujet transverse. Il concerne l’ensemble de la société, du producteur au consommateur en passant bien entendu par le distributeur, à l’échelle du monde.

Il représente un gâchis économique majeur qui est payé par tous les citoyens du globe. Il pose des problèmes environnementaux en consommant des ressources en vain. Et il questionne notre éthique, dans un monde où la malnutrition concerne toujours 1 milliard d’êtres humains.

Le 16 octobre 2014 est à la fois la journée mondiale de l’alimentation et la  journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire en France. Il nous était impossible de ne pas traiter ce sujet dans cette perspective.

Dans ce dossier vous trouverez :

  • Une étude des chiffres du gaspillage alimentaire, de ses causes et des questions qu’il soulève.
  • Un tour d’horizon des initiatives prises pour lutter contre le gaspillage alimentaire, qu’elles émanent de l’État ou d’acteurs économiques ou associatifs.

Les intervenants :

La lutte contre le gaspillage alimentaire concerne tous les éléments de la chaîne de production et de consommation. Aussi  nous avons rencontré dans le cadre de ce dossier de nombreux acteurs concernés par ce combat pour qu’ils partagent avec nous leur vision du présent et du futur. Ils sont issus des pouvoirs publics, du monde de la production, de la distribution ou de la sphère citoyenne et associative.

  • Pierre Galio, Chef du Service Consommation et Prévention, et Antoine Vernier, Chargé de mission – déchets des entreprises et gaspillage alimentaire, tous deux membre de la Direction Economie Circulaire et Déchets de L’ADEME, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie
  • Thierry Damien, Président de la Fédération nationale des Familles rurales de 2004 à 2014, membre du CESE, Conseil Economique, Social et Environnemental
  • Christine Lambert, 1ère vice-présidente de la FNSEA, Vice-présidente de la Commission Environnement, Présidente de la Commission Chaîne alimentaire et responsable du Pôle Croissance durable et Société
  • Jacques Bailet, Président du réseau des Banques Alimentaires
  • Paul-Adrien Menez, PDG de Zéro-Gâchis, une entreprise qui met en relation consommateurs et distributeurs pour réduire le gaspillage alimentaire
  • Nathalie Ricaille, Secrétaire générale adjointe d’Espace Environnement, un des partenaires membres de GreenCook, une structure présente dans 12 pays qui ambitionne de faire de l’Europe du Nord-Ouest une référence dans la gestion du gaspillage alimentaire en mobilisant tous les acteurs de la chaîne de production et de consommation.
  • Jean Moreau et Baptiste Corval, fondateurs de Phenix, une structure spécialisée dans la gestion des invendus
  • Anne Gaillard, adhérente E.Leclerc à Caudry, en charge des questions d’environnement

POUR ALLER PLUS LOIN...